Parmi les miens

Cvt parmi les miens 8242

Ob de3554 12 premiers romans 1

Quatrième de couverture :

« Il y a peu de choses que je n’acceptais pas venant de maman. La voir mourir en faisait partie. » Quand le médecin leur annonce que leur mère est vivante mais en état de mort cérébrale, Manon laisse échapper qu’elle préfèrerait qu’elle meure . C’est trop tôt pour y penser, lui répondent sèchement Adèle et Gabriel.
Délaissant mari et enfant, Manon décide de s’installer parmi les siens. Au cœur de cette fratrie grandie et éparpillée, elle découvre ce qu’il reste, dans leurs relations d’adultes, des enfants qu’ils ont été. Et tandis qu’alentour les montagnes menacent de s’effondrer, les secrets de famille refont surface. Qui était vraiment cette mère dont ils n’ont pas tous le même souvenir ?
Charlotte Pons écrit une tragédie ordinaire tout en tension psychologique et révèle un talent fou pour mettre en scène, dans leur vérité nue, les relations familiales.

Provenance : 68 premières fois édition rentrée 2017

Note : 8.5/10

Commentaire : Parmi les miens, c’est à la fois l’histoire d’Elsa qui se meurt à la suite d’un accident de la route et de Marion qui retrouve son père, son frère et sa soeur. Ils accompagnent Elsa dans son agonie.

C’est un livre intime sur une grande question : Laisser Elsa dans cet état, ou l’aider à mourir ?

Mais comment les frères et soeurs qui sont si éloignés les uns des autres, par les liens, vont pouvoir faire ce qu’il faut ? Il va falloir commencer par se réconcilier pour pouvoir faire bloc et prendre les décisions difficiles pour tous.

C’est sans compter sur les secrets bien enfouis de la mère, qui vont faire surface…

C’est un superbe premier roman que nous livre l’auteur. C’est très bien écrit, dur dans les faits, mais avec une écriture simple et à portée de tous.

Les sentiments y sont contradictoires, mais l’amour est présent à chaque page.

La fin est tragique et la famille éclate à nouveau. Il aura fallu qu’Elsa fasse ce qu’elle a fait (je garde le secret pour le plaisir des lecteurs), pour que le temps de son départ provoqué vers l’au delà, cela réunisse ses enfants, alors que son passé a causé un mal-être dans la fratrie.

Loin d’être gai, ce livre très moralisateur ne m’a pas laissé indifférente.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire