Les grandes et les petites choses

Les grandes et les petites choses de Rachel KHAN

Nina est une petite fille qui se cherche. Elle n’est ni noire comme son père, ni blanche comme sa mère. Elle adore son grand père, et, au début du livre elle fait de la danse classique. Mais la vie n’est pas simple quand on est une petite fille de couleur métisse ! 

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui au premier abord est drôle, mais pas que. Cette petite fille, à la recherche de son identité et de ses origines, est touchante. L’écriture y est d’une grande simplicité et d’une drôlerie, que j’ai pris un réel plaisir en lisant ce roman. Cette petite fille qui nous raconte ses joies et ses peines, c’est juste un grand bonheur de lecture. Et puis, cette jolie morale à la fin du livre : un chagrin d’amour, c'est grave, mais il y a plus grave, d'où les grandes et les petites choses.

Un bon et beau premier roman à lire ! C’est un régal !

Extrait :

Ma mère m’a faite noire pour que je m’en sorte toujours, pour que ma cachette à moi, ce soit la couleur de ma peau. Mon père m’a faite blanche pour que je n’aie pas à prendre de bateau à fond de cale et que j’aie des papiers en règles. Je n’ose pas leur dire que je n’ai rien à voir avec leurs histoires, parce qu’on a toujours plus à voir avec les histoires des livres. Alors, demain, j’irai en cours, puis à la bibliothèque Cujas, ouvrir des livres comme on ouvre des portes.

Image 49Image 12

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire