Avant que naisse la foret

Image 112Image 12

 

Avant que naisse la forêt de Jérome CHANTREAU

Albert vient de perdre sa mère. Il revient dans la maison familiale, ou, après l’incinération,  il doit organiser les funérailles. Il a besoin d’être seul afin de chercher des chants qui accompagnent la défunte dans son dernier voyage, lors de la cérémonie d’adieux.
Il fouille dans la maison, et les souvenirs reviennent, ainsi que les légendes et les secrets. Les jours passent. Ses proches s’inquiètent pour sa santé mentale.

Ce roman est l’histoire d’un deuil qui se fait petit à petit, à force de souffrance, de souvenirs, de peur et d’amour, dans cette maison au bord de la forêt remplie d’animaux, de personnages réels ou pas. Il y a aussi cette histoire d’ermite (vraie ou fausse) qui est décrite et dont Albert se souvient l’avoir entendu dans son Enfance.

Albert va t'il se sortir de ce chagrin et arriver à organiser cette cérémonie ? C’est ce qui m’a poussé à tourner les pages de ce livre.

L’écriture est agréable à lire, mais le livre un peu lourd et un peu en longueur.

J’ai quand même passé un bon moment, et c’est un bon premier roman.

 

La presse en parle !

 

pages des libraires numéro 179

Par VÉRONIQUE MARCHAND, Librairie Le Failler, Rennes

Albert, le narrateur, revient en Mayenne afin d'organiser les funérailles de sa mère. Resté seul, il prend le temps de redécouvrir cette maison pleine de souvenirs que chaque génération a pris soin de transformer afin d'y laisser sa trace. Dernier homme d'une lignée de femmes, Albert hérite d'un patrimoine et d'une histoire familiale empreints de légendes et de fantômes qu'il considère comme une malédiction et qu'il ne veut pas léguer à son tour. Cet homme accablé de chagrin et souffrant du beja, sorte de mélancolie, comprend progressivement que c'est dans l'immense forêt qui entoure la demeure familiale, qu'il pourra faire la paix avec ses racines et lui-même, jusqu'à s'isoler du reste du monde. N'est-ce pas ce que sa mère avait tenté de lui faire comprendre ? Le temps est-il venu pour lui d'accepter enfin cette ultime mission, le dévouement absolu et sans concessions que demande la forêt ? Un premier roman symboliquement très fort, absolument magique.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×