Les berges du marais

"Laetitia regardait toujours cet homme, si bien qu'en exécutant à son tour sa courte génuflexion, elle leva les yeux pour ne pas arrêter de fixer l'inconnu. Celui-ci fronça quelque peu les sourcils, mais son visage demeura froid et imperturbable, les yeux aussi méprisants que tout à l'heure.Laetitia se surprit à détester cet homme sans le connaître: il avait violé son intimité et détaillait les personnes avec un air supérieur et méprisant. Mais malgré tout cela, elle le haïssait surtout car elle ne pouvait détacher ses yeux de son visage: il exerçait sur elle une véritable fascination."
À seize ans, Laetitia quitte les siens en Angoumois pour rejoindre Paris où une tante inconnue prendra en charge la suite de son éducation.La capitale: son effervescence, ses mystères, sa violence aussi et les hommes rencontrés, qu'ils s'avèrent amis, soupirants ou individus plus insaisissables... et les femmes qui investissent la scène politique...De quoi révéler le tempérament de Laetitia qui réclame très rapidement son indépendance et sa liberté de penser... et le contexte s'y prête, car Paris fait alors sa Révolution.Traversant les couches de la société française de l'époque, jalonné de luttes, de tempêtes, de bouleversements, peuplé par les figures fortes de la Révolution, Les Berges du marais esquisse encore et surtout le portrait d'une jeune femme de tête et de coeur, assoiffée d'absolu et passionnée, à la trajectoire périlleuse et hors du commun.

 

Image 99

Ce roman qui se passe dans une époque palpitante (la révolution), se lit bien et m'a donné un bon moment de lecture, j'en ai aimé l'écriture et le style.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

lrudulierp
Merci encore Nathalie d'avoir pris le temps de lire mon roman.
Je suis très heureuse que vous ayez apprécié le temps passé avec Laetitia....
A bientôt sur lecteurs.com

amicalement
Pascale (Laetitia)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×